L’analyse thématique musicale

par Marc Mandel

L’enjeu est opéra entièrement chanté.
Il est composé de trois types de thèmes musicaux :

1/ Des musiques permettant d’expliquer l’avancée de l’action.
La partie de Brelan (Acte 2- Scène 6)
Le meurtre (Acte 3 – Scène 5)
L’enjeu (Acte 3 – Scène 2)

2/ Des airs uniques pour une scène.
Entre autres :
L’éventail (Acte 1 – Scène 5)
Pari gagné (Acte 1 – Scène 7)
Villefort et Louise (Acte 1 – Scène 10)
Charles (Acte 2 – Scène 4)
La mort de Villefort (Acte 3 – Scène 1)
Noayes vient encaisser sa reconnaissance de dettes (Acte 3 – 7)
La colère de Louise (Acte 3 – Scène 8)

3/ Des airs pour solistes avec des citations de ces thèmes dans d’autres scènes.

Le principal est l’air le duo d’amour entre Louise et Charles
(Acte 2 – Scène 7 – Mon Amour, mon secret )

Cet air est composé de deux parties
A : « Mon Amour, mon Soleil .. »
B : « Je ne veux plus te quitter, garde moi à tes côtes »

Ce thème A est évoqué une première fois dès l’Ouverture

Il est introduit dans la scène 3 de l’Acte 2 au moment où Manon présente Louise à Charles. Il souligne leur coup de foudre dès leur première rencontre

Le premier duo qui met en présence seul à seul Louise et Charles, est introduit par le thème musical qui sera développé dans la scène 7.

La deuxième partie de cet air se glisse en contre chant dans la scène 5 de l’Acte 2, lors du premier duo de Louise et Charles.
Louise – Je ne sais plus
Charles – Louise
Louise – Tout est confus
Charles – Louise
Louise – Je suis perdue


Enfin arrive l’air complet dans la scène 7 pour conclure l’Acte 2.

Dans la scène 4 de l’acte 3, Charles annonce son départ pour Versailles à Louise. Elle manifeste le désespoir que lui provoque la perspective de cette séparation en chantant l’air de leur duo d’amour.

Acte 3 – Scène 6 – Louise avoue son meurtre. Manon suggère de la cacher en Espagne. Louise ne veut pas être séparer de son amour et le manifeste à nouveau en évoquant le thème du duo d’amour

Enfin, dans le dernier duo du final – scène 9 – Acte 3, le thème est évoqué une dernière fois.

Acte 1 scène 1 : Noayes reçoit

C’est la première scène de l’Enjeu. Le marquis de Noayes reçoit ses convives, qui manifestent leur plaisir d’être invités.
Arrive Louise au bras de son père.
Puis la demande de Louise de rejoindre ses amis, qu’elle aperçoit au loin.
Enfin Noayes évoque l’avenir de Louise.

Cette scène de 6 minutes est constitué d’interventions mélodiques, venant en contre chants sur une structure harmonique composée sur un balancement de 3 accords, joué par la harpe qui tournent pendant sa durée.
Même si tonalité module plusieurs fois, la forme des 3 accords persistent.
Au début on entend la harpe tourner sur =>
La bémol 7eme Majeure / Si bémol mineur7 / Do mineur 7/ La bémol 7eme Majeure
Puis après la première modulation les accords deviennent :
La 7eme Majeure / Si mineur7 / Ré bémol mineur 7/ La 7eme Majeure

etc.

L’air principal de la scène 1
« Cette une journée délicieuse – Les jardins sont magnifiques – et les gens forts sympathiques – nous avons l’âme joyeuse »
est repris à la fin de la scène 3 dans le trio Louise – Manon – Apolline

Cet air est évoqué une dernière fois dans l’introduction de la scène 8 de l’acte 1
lorsque Philippe aperçoit le trio constitué de Louise, Manon et Apolline .

On pourra également remarquer que le tout début de cette introduction est le thème principal de la scène précédente « Ces demoiselles sont-elles joueuses ? »


Ces demoiselles sont-elles joueuses ?


Les demandes en mariage

Au cours de la réception donnée par le marquis de Noayes, le comte de Villefort reçoit 2 demandes en mariages pour sa fille Louise

La première vient de Noayes lui-même

La deuxième est celle du marquis Philippe Baguy de Puyvallées

Riez, raillez et re-pariés

Acte 1 – Scène 8 – Rembarré par Louise, Philippe est raillez par ces amis

Acte 1 – Scène 11 – Philippe, le jour de son mariage avec Louise, rappelle ironiquement la raillerie de ses compagnons

Le thème militaire de Charles Ligeac de Vigonde

Acte 2 – Scène 3 – Emilien de Montéront a organiser une réception en l’honneur de son ami Charles Ligeac de Vigonde promu capitaine des Dragons, suite à sa campagne auprès de La Fayette, pour libéré le nouveau monde.

Au début de cette scène 3 , les invités arrivent deux par deux et l’ont perçoit des bribes de leurs conversations. Tandis que le premier couple poursuit sa conversation en s’éloignant peu à peu, le deuxième arrive au premier plan, puis s’écarte progressivement pour laisser le premier plan à un nouveau couple. Les 3 conversations se superposent sur un accompagnement de style classique de ce thème militaire en l’honneur de Charles, jusqu’à la demande de silence d’Emilien qui chante les louages de Charles dans la partie évoquée dans le paragraphe précédent.

Mais ce thème est abordé une première fois à la fin de la scène 2 de cet Acte 2, Manon venue invité Louise à cette réception, lui fait miroiter l’intérêt d’accepter son invitation

Allons boire à la santé

Au cours de cette scène 3, Emilien invite les convives à boire à la santé de Charles

Puis ce chant est repris à nouveau sur d’autres paroles, à la fin de la Scène 4, lorsque Emilien fait redescendre la tension créée par les propos de Charles sur la guerre et l’héroïsme


Une route, un chemin, un sentier

Dans la scène 4 de L’acte 3, Charles annonce son départ pour Versailles mais promet trouver une route , un chemin, un sentier pour sortir Louise de son désarroi.

Scène 9 de cet Acte 3 , Charles tient sa promesse

Thème B de l’ouverture

Le thème A de l’ouverture était l’évocation du duo d’amour de Louise et Charles dont l’apogée musical se trouve dans la scène 7 de l’acte 2
Le thème B de cette ouverture est développé en contre- chant dans le duo final de Louise en Charles, dans la scène 9 de L’acte 3

Ouverture – Thème B
Acte 3 – Scène 9 (début) – thème B
Acte 3 – Scène 9 (final) – thème B